La demande en divorce ne peut se fonder sur le contenu de l'enquête sociale

-

Lorsqu'une enquête sociale a été ordonnée par le juge aux affaires familiales, son contenu ne peut servir de moyen de preuve des fautes reprochées par l'un des époux à l'autre.

Une épouse, qui avait cherché à établir la faute de son époux en utilisant les propos de celui-ci devant l'enquêteur social est déboutée et la Cour de cassation rappelle que l'enquête sociale ne doit pas être utilisée dans la discussion relative à la cause du divorce. (Cass. Civ. 1ère, 13 décembre 2017, n°16-25.256)

​​​​​​​


Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

a réagit le

<% comment.content %>

  • a répondu le

    <% subcomment.content %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !